5 plats typiques à tester absolument lors de votre séjour

Par ici, on a souvent une variante bien à nous d’un plat traditionnel, ainsi que des créations bien de chez nous. Notre gastronomie provinciale trouve ses racines dans les liens que notre peuple a tissé avec la terre et d’un style de vie simple. En conséquence, il y a plusieurs plats uniques à Terre-Neuve-et-Labrador. Voici donc 5 plats en particulier que vous devriez définitivement essayer durant votre séjour.

Les toutons

Toutons | © John W, 2015

Habituellement servis au petit déjeuner – mais tout aussi délicieux à n’importe quel moment de la journée – les toutons sont en quelque sorte un pancake croisé avec un donut. Typiquement, la pâte levée est cuite à la poêle jusqu'à ce qu'elle soit dorée et elle est ensuite servie avec de la mélasse ou du sirop de maïs. Ajoutez-y une tasse de votre boisson matinale préférée et commencez la journée du bon pied!

Le Jigg’s Dinner avec un Figgy Duff

Jiggs Dinner | © Newfoundland & Labrador Tourism
Jiggs Dinner | © Newfoundland & Labrador Tourism

Ce plat traditionnel est habituellement servi le dimanche dans plusieurs endroits au Canada Atlantique, mais surtout à Terre-Neuve-et-Labrador. Vous en avez peut être entendu parler sous l’appellation « cooked dinner (repas cuisiné) » ou « boiled diner (repas bouilli) ». Il y a plusieurs théories sur l’origine du nom « Jigg’s Dinner », mais la plus populaire évoque un vieux personnage de bande dessinée appelé Jiggs, qui aimait manger du bœuf salé et du chou. Mais finalement, peu importe l’origine du nom, on le trouve simplement délicieux. Les ingrédients traditionnels incluent du bœuf ou de la dinde salé, des navets, des choux, des patates, des carottes, un pudding aux pois et, plus souvent qu’autre chose, un dessert.

Le Figgy Duff est aussi un plat traditionnel, habituellement servi avec le Jigg’s Dinner. Contrairement au pudding aux figues, cette recette utilise plutôt des raisins secs, de la farine, de la mélasse, du sucre brun et du beurre. Tout est mélangé puis placé dans un sac à pudding et bouilli. Très similaire à la boulette écossaise Clootie, elle tire ses racines du mot cornouaillais qui désigne le raisin sec.

Fish’N’Brewis

Préparation du poisson | © Newfoundland & Labrador Tourism

Voici un plat qui existe depuis longtemps. Dans le passé, les pêcheurs salaient la morue pour que le poisson dure durant tout l’hiver et pour qu’il puisse être consommé durant les longs voyages en mer. Chaque communauté à sa propre version de la recette, qui peut même varier d’une maison à l’autre, mais les ingrédients de base demeurent toujours les mêmes : de la morue salée et du pain dur, appelé tack. La recette typique nécessite que le poisson soit trempé dans l’eau pendant au moins une nuit pour réduire le sel et le pain doit aussi être trempé.

Le jour suivant, le poisson et le pain sont bouillis séparément jusqu’à devenir tendres, puis sont servis ensembles. Vous pouvez ajouter des pommes de terre, parfois réduites en purée, et vous allez aussi avoir besoin de scrunchins, des petits morceaux de gras de porc salés et frits. La graisse fondue est ensuite versée sur le Fish’N’Brewis.

La confiture ou la quiche de plaquebières

La plaquebière porte aussi le nom de chicoutai. Ces baies se retrouvent dans les habitats nordiques de la toundra et des tourbières, sont riches en vitamine C et contiennent peu de calories. Elles sont généralement prêtes à être cueillies vers la mi-août et sont notoirement difficiles à cueillir, ce qui en fait un mets délicat. Ces gemmes délicieuses peuvent être dégustées en confiture, jus, tarte ou quiche. Mais une fois jumelées avec de la crème fouettée, elles deviennent une expérience mémorable.

Êtes-vous finalement repu ou vous avez encore faim?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour en découvrir toujours plus sur notre belle province !

https://www.facebook.com/ExploreTNL/
https://www.instagram.com/exploretnl/

#ExploreTNL