Conseils pour observer les icebergs

Chaque année, entre avril et juin, les icebergs, ces géants de glace de 10 000 ans et plus, descendent depuis l’ouest du Groenland et longent les côtes du Labrador, avant de passer près des côtes de Terre-Neuve, sur ce que l’on appelle communément la « Iceberg Alley ». Ce spectacle naturel, imprévisible, est une des raisons pour lesquelles les touristes décident de venir passer leurs vacances à Terre-Neuve-et-Labrador. Face à ces masses flottantes, qu’elles soient gigantesques ou de simples bourguignons (icebergs de moins d’un mètre de haut en dehors de l’eau), on se sent facilement tout petit, ébahi par la force de Mère Nature.

Alors, c’est décidé, en 2019, vous voulez voir des icebergs ? Où devez-vous aller ? Quand pouvez-vous les voir ? Réponses ici.

Iceberg près de Quirpon © Newfoundland & Labrador Tourism

Que regarder quand vous observez un iceberg?

Iceberg tabulaire à Twillingate © Newfoundland & Labrador Tourism

Il y a bien plus que la forme et la taille d’un iceberg à regarder. Observez ce géant de glace attentivement : vous pourriez voir une ligne d’une couleur différente, des creux et des tunnels, des encoches au niveau de la ligne de flottaison, et même des rochers emprisonnés dans la glace. Il y a quelques années, la carcasse d’un animal inconnu a été vue sur la surface d’un iceberg. Dernièrement, des pêcheurs ont même secouru un renard arctique piégé sur un iceberg près des côtes de Terre-Neuve. Vous verrez souvent des oiseaux perchés tout en haut, et s’ils s’envolent soudainement, cela pourrait être un signe que l’iceberg est sur le point de se retourner ou de se briser, une surprise spectaculaire, autant pour les yeux que les oreilles.

Jusqu’à quel point pouvez-vous vous rapprocher d’un iceberg?

© ExploreTNL

Les icebergs sont d’imprévisibles masses de glace à la dérive, ce qui peut rendre la navigation périlleuse à proximité. Si vous observez les icebergs depuis le pont d’un bateau, il est recommandé de maintenir une distance de sécurité (D) égale soit à la longueur (L), ou soit à deux fois la hauteur (H), selon celle qui est la plus grande. À l’intérieur de ce périmètre, il y a un risque accru en cas de chute de glace, de larges vagues ou des obstacles sous l’eau que vous pourriez ne pas voir. Bref, la sécurité devrait toujours être votre première priorité.

Quel est le meilleur moment pour voir des icebergs ?

Iceberg près de St. Anthony © Sylvie Plante

Le meilleur moment pour observer les icebergs est entre fin mai et début juin, le long des côtes de Terre-Neuve, et entre mars et juillet le long du Labrador. Si les icebergs sont en principe plus nombreux en avril et mai, ils sont bien souvent encore pris dans les glaces en mer, ce qui empêche les sorties en bateau. Habituellement, les derniers morceaux de glace fondent du côté de St. Anthony durant la première semaine d’août, et quelques semaines plus tôt à Twillingate et St. John’s. Il est toujours bien de vérifier auprès du service d’observation des glaces, les opérateurs d’excursions en bateau ou les centres d’information pour visiteurs pour obtenir une information à jour.

Quand voir icebergs, baleines et oiseaux marins ?

© ExploreTNL

Certaines années, et à certains endroits de la côte nord-est de Terre-Neuve, les baleines et les oiseaux marins qui migrent vers le nord croisent le chemin des icebergs qui descendent au sud. Le nombre d’icebergs, les températures de l’eau, la synchronisation entre la dérive des icebergs et les migrations des animaux, ainsi que d’autres facteurs naturels, jouent un rôle. Si le grand chelem n’est pas totalement inhabituel, il est difficile de le garantir, même si vous voyagez au bon moment de l’année. Les variations annuelles rendent presque impossible de prédire de façon exacte la présence de cette merveille naturelle.

Où aller?

Iceberg près des Monts Torngat © Newfoundland & Labrador Tourism

De manière générale, les icebergs sont plus nombreux à mesure que vous voyagez vers le nord de la côte de Terre-Neuve-et-Labrador. Voici une liste des endroits les plus populaires pour observer les icebergs depuis la côte, du nord vers le sud : Cartwright, Battle Harbour, Point Amour, St. Anthony, La Scie, Twillingate, Bonavista, St. John's, Cape Spear et Bay Bulls/Witless Bay. Tous sont accessibles par la route. Les trois premiers sont sur la côte sud-est du Labrador et nécessitent d’emprunter le traversier entre St. Barbe et Blanc-Sablon. N’hésitez pas à vérifier les conditions et les options disponibles avec les opérateurs touristiques, les centres d’informations pour visiteurs et les hébergements.

À quelle distance peut-on voir un iceberg?

Voir un iceberg depuis la côte dépend d’un certain nombre de facteurs : l’élévation par rapport à la mer, la hauteur de l’iceberg, la présence ou non de brume ou de brouillard, et les températures de l’eau et de l’air. Le tableau ci-dessous vous montre à quoi vous attendre selon la distance :

© ExploreTNL

Quels sont les endroits les plus populaires pour observer les icebergs?

© ExploreTNL

© Photo de couverture : Leslie Quennehen

Pour en savoir plus...

  • Besoin de plus d’informations ?
  • Chaque année, à partir de la mi-mai, le site internet Iceberg Finder suit en direct, grâce à la participation de tous, la trajectoire, la forme et la taille des icebergs.
  • Apprenez-en davantage sur les icebergs en consultant notre autre article de blog.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour en découvrir toujours plus sur notre belle province !

https://www.facebook.com/ExploreTNL/
https://www.instagram.com/exploretnl/

#ExploreTNL