Plongez dans le passé à Brigus et Cupids

Étant l’une des plus vieilles villes d’Amérique du Nord, St. John’s est un endroit qui compte sa juste part d’histoire. C’est une ville où les bâtiments de pierre, les rues étroites, et les devantures colorées ont tous quelque chose à raconter. Et au milieu de ces monuments historiques, se trouvent des infrastructures qui en font une ville métropolitaine moderne. Une fois que vous aurez profité pleinement de ce que la ville a à vous offrir, n’hésitez pas à vous aventurer en dehors des sentiers battus. Et à seulement une heure de voiture, au bord d’un des littoraux les plus pittoresques de la province, vous découvrirez deux communautés tout aussi chargées d’histoire, au charme très 19ème siècle.

Cupids

Un temps nommé Cuper’s Cove, le romantique village de Cupids est le site du premier établissement anglais au Canada. En 1610, John Guy brava le périlleux océan Atlantique, son navire rempli de gens venus établir une colonie ici. Finalement, arriver ici ne fut que la première partie de leur long voyage ; ils eurent à construire un nouvel établissement à partir de rien, tout en luttant contre une nature sauvage et les menaces de pirates. Peter Easton, un des pirates les plus connus, était réputé rôder dans les eaux de Terre-Neuve à cette époque et la légende locale raconte que John Guy dût payer, pour sa protection, la somme de deux cochons.

Monument en mémoire de John Guy à Cupids | © Dennis Minty, Newfoundland & Labrador Tourism

400 ans plus tard, vous pouvez non seulement visiter les vestiges de ce site, mais vous pouvez aussi observer les archéologues fouiller ses secrets pièce par pièce. C’est un vrai régal pour les amateurs d’histoire, puisqu’il y a très peu de sites de ce genre sur le continent. Être l’un des plus vieux sites en Amérique du Nord signifie que les artéfacts découverts ici le sont tout autant. Vous pouvez les voir au Centre d’Interprétation de Cupids, qui accueille également les archives des familles, un magnifique jardin aux accents féériques et un musée ultra-moderne qui ramène à la vie la première colonie anglaise.

Site archéologique de Cupids Cove Plantation | © Dennis Minty, Newfoundland & Labrador Tourism

Et à seulement quelques minutes, des histoires d’une tout autre nature occupent le devant de la scène. Vous pouvez ainsi découvrir certains des acteurs les plus talentueux de notre province au Perchance Theatre, un espace de performance à ciel ouvert qui rappelle le fameux Globe Theatre de Skakespeare à Londres. Ici, vous verrez le travail de l’artiste revenir à la vie, avec comme toile de fond l’un des plus vieux villages d’Amérique du Nord. Par ici, l’histoire s’épanouit.

Centre d'Interprétation de Cupids | © Dennis Minty, Newfoundland & Labrador Tourism

Brigus

Il en est de même pour la ville voisine de Brigus. De seulement deux ans plus jeune que Cupids, cette ville idyllique est dotée d’une architecture sauvegardée, de murs de pierre rustiques, de jardins verdoyants et de petites rues étroites. Elle aussi peut s’enorgueillir d’avoir ses propres célébrités.

Canal à Brigus | © Barrett & MacKay Photo, Newfoundland & Labrador Tourism

Le cottage Hawthorne est un site historique national et la maison du plus grand navigateur dans les glaces du XXème siècle, le capitaine Bob Bartlett. Il est notamment connu pour avoir guidé l'explorateur et officier de la Marine américaine Robert Peary à moins de 150 miles (240 km) du Pôle Nord, en 1909. À proximité, le Cottage Landfall, datant de 1786, fut occupé au début des années 1900 par le remarquable artiste américain Rockwell Kent. Ye Olde Stone Barn, une structure construite en 1820 et qui servit tour à tour de résidence de médecin, de bureau de douanes et comme simple grange, a de nouveau été reconvertie pour abriter le Musée John M. Leamon, où l’histoire de la ville prend véritablement vie.

Cottage Hawthorne | © Newfoundland & Labrador Tourism

Un voyage à Brigus ne saurait être complet sans une courte promenade dans le mystérieux « Tunnel ». Taillé dans les rochers solides menant vers le port, les rumeurs veulent que ce conduit indique la voie vers le trésor du pirate Peter Easton, celui-là même qui troubla la colonie voisine établie par John Guy à Cuper’s Cove. En vérité, ce tunnel fut simplement créé pour donner au Capitaine Abram Bartlett un meilleur accès à son bateau pour décharger sa cargaison de poissons.

Vue sur Brigus | Canal à Brigus | © Aurore Lambert

Mais par ici, on n’est pas du genre à laisser la vérité gâcher une belle histoire. Venez donc voir les histoires qui vous attendent le long du Baccalieu Trail and assurez-vous d’aller visiter le Festival du Bleuet de Brigus pour profiter de 3 jours de musique, de nourriture, de danse, de feux d’artifices et bien sûr, de bleuets.

Pour en savoir plus...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour en découvrir toujours plus sur notre belle province !

https://www.facebook.com/ExploreTNL/
https://www.instagram.com/exploretnl/

#ExploreTNL