Explorez

La région Avalon

Bienvenue au point le plus à l’est de l’Amérique du Nord! Visitez la péninsule d’Avalon, hommage à l’île de la légende arthurienne et soyez les premiers à voir le soleil se lever le matin. Ici, il y en a pour tous les goûts : parcourez la côte à bottines sur l’East Coast Trail et observez baleines, icebergs et oiseaux marins danser dans les vagues de l’Atlantique Nord, ou remontez le temps pour découvrir la vie des Français et des Anglais qui se sont longtemps disputés le contrôle des zones de pêche. Finissez votre journée dans l’une des plus anciennes villes d’Amérique du Nord, St. John’s, et découvrez le charme de ses maisons colorées.

Nos incontournables

St. John’s

Située au nord-est de la péninsule d’Avalon, St. John’s est une ville sans nulle autre pareil. Notre capitale provinciale conjugue subtilement une histoire longue et passionnante avec une vie culturelle foisonnante et colorée, le tout au cœur d’un cadre saisissant, point de rencontre entre collines verdoyantes, lacs vivifiants et littoral dentelé, exposé aux vents et à la force de l’océan. Prévoyez deux jours pour visiter confortablement les nombreux sites fascinants de St. John’s et ressentir son caractère unique.

Le East Coast Trail

Allez prendre l’air en allant jouer sur l’East Coast Trail : plus de 300 kilomètres de sentiers épousent le littoral depuis Conception Bay South jusqu’à Cappahayden. Au total, 26 sentiers variant en longueur et en difficulté vous offrent un terrain de jeu presque illimité, à travers prairies, bois, milieux humides, plages, ponts, et bien d’autres, avec toujours l'océan à proximité. En saison, c’est un lieu parfait pour voir les baleines s’ébattre dans l’océan et les icebergs dériver paresseusement.

St. John’s est une ville sans nulle autre pareil, conjuguant subtilement une histoire passionnante avec une vie culturelle colorée, le tout au coeur d’un cadre saisissant, entre collines verdoyantes, lacs vivifiants et littoral dentelé, exposé aux vents et à la force de l’océan.

Poursuivez votre exploration

Le coeur de l’Irish Loop

Célèbre pour son phare et ses paniers pique-nique gourmands, Ferryland possède autant de charme que d’histoire. D’importantes fouilles archéologiques ont lieu afin de mettre au jour la colonie d’Avalon, une des premières colonies anglaises d’Amérique du Nord fondée en 1620, par George Calvert, devenu par la suite Lord Baltimore. Admirez les archéologues au travail, visitez un laboratoire de conservation, et découvrez une cuisine reconstituée comme au 17e siècle au Colony of Avalon Archaeology Dig Site and Interpretation Centre.

Précieux bateaux à Winterton

Terre-Neuve s’est développée autour de l’industrie de la pêche, et qui dit pêche, dit bateau. À Winterton, le Wooden Boat Museum of Newfoundland and Labrador vous expliquera la différence entre un doris et un punt, et vous fera découvrir les différentes embarcations qui servirent aux pêcheurs au fil du temps. Si vous aimez participer plutôt que regarder, vous pouvez prendre part à un des ateliers de construction de bateau traditionnel en bois.

Seau de plage et randonnée

Faites un arrêt réparateur à Chance Cove pour parcourir le Chance Cove Coastal Hiking Trail. Ce court sentier offre plages de sable fin et de galets, vues côtières étonnantes et formations géologiques surprenantes. Emportez votre pique-nique ou un encas et respirez!

Vestiges entre les cascades à La Manche

Camping, randonnée, baignade dans des bassins naturels : voici un condensé des activités qui vous attendent au parc provincial La Manche. Ce parc tire son nom d’un petit village de pêche autrefois tapi au creux de l’anse étroite. En 1966, le village a été ravagé par une tempête, forçant les habitants à l’abandonner. Il faut absolument traverser l’impressionnant pont suspendu au-dessus des cascades et ravin qui mène aux ruines de La Manche!

Bon voyage, Amelia

À partir de 1919, Harbour Grace a servi de point de départ à maintes tentatives de première traversée de l’Atlantique par la voie des airs. Le premier vol réussi a été piloté par William Brock et Edward Schlee, de Croyden (Angleterre), en août 1927. La même année, on inaugurait ici le premier aéroport civil en Amérique du Nord. En 1932, c’est de Harbour Grace qu’Amelia Earhart s’envolait pour effectuer le premier vol transatlantique en solitaire effectué par une femme.

Placentia, l’autre capitale

Construite sur une large plage, près d’une zone forestière, la région autour de Placentia fut d’abord fréquentée par les Béothuks, puis reçut la visite des Basques : pendant longtemps, on a pu voir dans le cimetière local des pierres tombales inscrites en langue basque. Plusieurs sites archéologiques datant des années 1600 et disséminés dans la ville ont permis de mettre à jour de nombreux artéfacts d’origine française. La ville est proche d’Argentia, le quai d’accostage du traversier en provenance de Nouvelle-Écosse.

Triple surprise à Witless Bay

La Witless Bay Ecological Reserve, c’est le point de ralliement le plus impressionnant de la province! Des milliers de baleines à bosse et de petits rorquals s’arrêtent ici pour profiter de la nourriture abondante qui attire également des millions d’oiseaux marins sur les quatre îles de la réserve. Presque chaque année, des icebergs passent ici aussi. Pour les voir de plus près, faites un tour en bateau au départ de Bay Bulls, Witless Bay ou Mobile.

Zoom sur la faune d’ici

Faites un arrêt au Salmonier Nature Park, sur la route 90, où des animaux indigènes blessés sont soignés et réhabilités. Au cours d’une promenade de 3 km entre forêt boréale et milieux humides, vous croiserez une douzaine d’espèces sauvages de la province, dont des orignaux, caribous, lynx, renards, hiboux, loutres… Une excursion parfaite pour la famille, puisque les promenades en bois sont accessibles à tous.

Moment phare de l’histoire au Cap Race

Non loin de Mistaken Point se dresse le phare du cap Race. Un chemin de gravier en bordure du littoral couvert de lande mène à cette sentinelle ainsi qu’à une réplique de la station de radio maritime originale. Cette station Marconi a été la première à capter et retransmettre le signal de détresse du Titanic en 1912. Découvrez l’important rôle qu’ont joué les opérateurs radio dans cette tragédie au Myrick Wireless Interpretation Centre, nommé en l’honneur de la famille qui y a travaillé et vécu de 1874 à 2007.

Un instant...

Lovée entre les baies Trinity et Conception, la route de Baccalieu saura faire ressortir le romantique qui sommeille en vous. Ce trajet, en forme de fer à cheval, laisse aisément deviner ses racines européennes, tirant son nom du mot portugais « baccalao », qui signifie morue.

Planifiez votre visite